Lancement du Programme de Formation International ARCH financé par VLIR-UOS et DGD

janvier 26, 2024

|

Bactériologie

Le Programme de Formation International (ITP) sur la Maîtrise de la Résistance aux Antimicrobiens (RAM) en milieu hospitalier (ARCH) en Afrique de l’Ouest, financé par le Conseil Interuniversitaire Flamand (VLIR-UOS) et la Coopération belge au développement et Aide humanitaire (DGD), a été lancé en septembre 2023 et se poursuivra jusqu’en août 2026. Ce ITP est une collaboration entre le KU Leuven (Université de Louvain, Belgique; promoteur de l’ITP), l’Institut de Médecine Tropicale (IMT, Belgique) et le Laboratoire de Référence des Mycobactéries (LRM, Bénin). L’objectif est de développer une formation multidisciplinaire adaptée au terrain sur la maîtrise de la RAM en milieu hospitalier et de former le personnel soignant d’hôpitaux sélectionnés d’un réseau national de surveillance de la RAM au Bénin et dans d’autres pays francophones d’Afrique de l’Ouest (p.ex. Burkina Faso, Guinée).

Le programme de formation comprendra trois modules consécutifs : (1) un module préparatoire en ligne, (2) un module d’initiation et (3) un module avancé. Chaque module comprendra une piste commune et deux troncs spécifiques: (1) un tronc de bactériologie clinique et (2) un tronc clinique combinant la gestion des antibiotiques et l’hygiène hospitalière. Chaque module sera organisé trois fois au cours du programme ITP, avec 10 participants par tronc. Les meilleurs participants à l’ITP seront formés en tant que formateurs (« Train the Trainer« ) afin d’assurer le transfert des compétences et la durabilité de la formation.

Comme première activité, Mme Myriam Dossou, une infirmière pédiatrique du Centre National Hospitalier Universitaire (CNHU-HKM) à Cotonou, Bénin, a été invitée à l’IMT en décembre 2023. Myriam a passé deux semaines dans le laboratoire de compétences (« Skills lab ») de l’IMT pour préparer une session pratique sur la prévention des infections urinaires liées aux cathéters et des infections liées aux cathéters intravasculaires. Pendant cette période, elle a préparé des procédures, pratiqué ces procédures à l’aide d’un mannequin de soins infirmiers, pris des photos des bonnes et mauvaises pratiques lors de l’exécution des procédures, et rédigé des plans et des listes de matériel pour la session pratique. L’échange avec les collègues de l’IMT a été fructueux et instructif.

Les premiers modules de formation seront organisés en mai 2024 à Cotonou au Bénin. Les activités actuelles comprennent la sélection des participants et la préparation et mise au point des différentes sessions de formation.

 

 

 

Photo montrant le gonflage du ballonnet d’une sonde urinaire à demeure de Foley avant son insertion (exemple de bonne pratique)

 

Myriam Dossou (CNHU-HKM, Bénin) et Peter Hyland (IMT, Belgique) au travail dans le laboratoire de compétences (« Skills lab ») de l’IMT, Belgique

Antibiotic stewardship

Bactériologie de surveillance

Clinique

IPC