Mise en place d’une étude visant à développer un outil de pronostic clinique pour prédire les résultats défavorables du traitement chez les patients atteints de leishmaniose viscérale (VL) (y compris les hemocultures).

mars 1, 2023

|

Bactériologie

En janvier 2023, nos collègues Dr. Annelies Mondelaers et Dr. Saskia Van Henten de l’Unité des Maladies Tropicales Négligées (IMT) et Said Abdellati du Laboratoire de Référence Clinique (IMT) ont commencé un nouveau projet de recherche en Ethiopie. Cette étude de cohorte prospective est soutenue par la DGD, dans le cadre du FA5 Ethiopie, et sera réalisée par le Leishmaniasis Research and Treatment Center (sous la supervision du Dr Eleni Ayele) en étroite collaboration avec l’IMT. L’objectif principal est de développer un outil de pronostic clinique pour prédire les résultats défavorables du traitement (rechute, échec du traitement et mortalité) chez les patients atteints de leishmaniose viscérale (VL). L’un des marqueurs pronostiques potentiels qui sera étudié est la présence et le type d’infections bactériennes. Une hémoculture sera effectuée sur la moitié des patients. Au cours de leur séjour, ils ont visité le laboratoire de microbiologie de l’hôpital de l’université de Gondar et ont prévu de reprendre leur collaboration avec eux, ainsi qu’avec l’unité de bactériologie tropicale (IMT). En outre, ils ont préparé le site de l’étude pour le lancement du projet, renforcé les capacités locales pour assurer la bonne conduite de l’étude, et formé le personnel clinique, de recherche et d’étude sur les SOPs développés, l’optimisation des procédures de l’étude et l’organisation de toutes les activités de l’étude.

 

Preparation of the study documents

Training of the study team

Leishmania Research and Treatment Center (LRTC)

 

New extension lab (UoG)

 

Clinique

Hôpital